top of page
Chateaubourg (07)
VILLA DANS LA PENTE / ARDECHE / 07 (Chateaubourg)

Profiter de la vue à l'Est, se protéger du vent, s'ouvrir au Sud, construire de plain pied dans la pente : voici les contraintes auxquelles répond ce projet.

L'habitation est en promontoire sur un socle de garage et d'atelier, qui permet de niveler le terrain côté sud. On peut profiter d'une vue panoramique depuis la cuisine et le séjour.

Il s'agit pour ce projet de créer une maison bioclimatique s'adaptant tant à l'ensoleillement qu'à la forte pente du terrain
tout en profitant de la vue dégagée sur la plaine à l'Est.
Partant de ces contraintes, la maison se construit en deux volumes distincts :
- un socle de garage encastré dans la pente, qui va permettre de terrasser le jardin en deux plate-formes
- le volume de la maison, posé perpendiculairement sur ce socle, développant sa façade principale face au Sud.
Ce jeu d'équerre permet de protéger l'espace "à vivre" du jardin du vent dominant venant du Nord et d'aménager et
rendre vivable la forte pente du terrain avec des mouvements de terre minimes.
Les espaces nobles de la maison s'ouvrent plein Sud, profitant largement du soleil en hiver, tout en en étant protégés
par le large débord de toit en été (voir coupe BB). Cette conception bio-climatique de la maison permet d'obtenir des
espaces chauffés naturellement par le soleil en hiver et maintenu frais en été, pour un confort naturel quelque soit la
saison.
En léger porte-à-faux au dessus du socle, la cuisine se tend vers la vue donnant à la fois à l'Est et sur la terrasse Sud.
Deux teintes d'enduits dans des tons sable naturels viennent souligner le jeu des volumes.
La toiture du garage est traitée comme une terrasse de plain pied avec la partie haute du jardin. Elle sera engravillonnée
ou habillée d'un lattage bois.
Le volume habitable est lui, coiffé d'une toiture 2 pans. Le pan Nord est couvert de tuiles de couleur rouge vieilli, tandis
que le pan exposé plein Sud est couvert de panneaux solaires et photovoltaïques intégrés.
Les murs pignons dépassent légèrement de la toiture et sont coiffés d'une couvertine métallique, réinterprétation
contemporaine des pignons traditionnels à génoises. Cet acrotère permet en outre de masquer le changement de
couverture entre les faces Nord et Sud.
En résumé, ce projet se veut parfaitement adapté au site, avec une expression sobre et contemporaine faisant référence
aux typologies locales.

Maison ossature bois + socle maçonné - Niveau RT2012

bottom of page